Prenons soin des cheveux crépus naturellement

Vous avez des cheveux crépus au naturel? Bravo, c’est une bonne décision de ne plus les traiter chimiquement. Mais comment les traiter naturellement ? En apprenant à bien les connaître.

Votre type de cheveu

La première chose à faire pour ses cheveux naturels pour les connaître est de déterminer quel type de cheveux il s’agit. Cela est un petit piège car il y a pratiquement autant de type de cheveux que d’individus, même au sein d’une même famille, les cheveux ne se ressemblent pas toujours. Il n’est pas aisé de s’y retrouver quand on ne va chercher le coiffeur régulièrement.

C’est dans ce sens que l’Américain Andre Walker, coiffeur entre autres d’Oprah Winfrey, Michelle Obama ou Halle Berry (excusez du peu) a mis en place, dans les années 90, une forme de nomenclature du cheveu pour nous aider à mieux comprendre nos cheveux et du coup, à mieux les soigner.

Dans cette présentation le type 1 est le cheveu européen et les types 3 et 4 sont les cheveux bouclés et crépus.

 

La porosité de vos cheveux

Le deuxième élément important à déterminer est également la porosité de vos cheveux. Késako ?

La porosité est le terme utilisé pour décrire la capacité ou l’incapacité du cheveu à absorber et retenir l’eau ou des produits dans le cortex (tige interne du cheveu).

Tous les cheveux sont naturellement poreux et absorbent l’eau. Cependant, cette capacité d’absorber l’eau est propre à chaque personne et dépend de la forme et de l’ouverture de la cuticule (surface du cheveu qui est faite d’écailles). Le temps, l’exposition au vent et au soleil, les colorations et traitements chimiques abîment la cuticule. C’est pourquoi, les cheveux qui viennent de pousser sont plus poreux que les cheveux plus anciens. Du coup, plus l’on descend la tige du cheveu plus la porosité augmente.

Test de porosité maison :

1) les cheveux peu poreux

En général, ils ont du mal à absorber l’eau et à supporter les traitements chimiques, les écailles étant très serrées. Les cheveux crépus sont en général peu poreux comparés aux cheveux caucasiens ou asiatiques.

2) Les cheveux moyennement poreux

C’est la bonne mesure : la cuticule est assez souple pour permettre d’absorber une bonne quantité d’humidité et juste assez étroite pour empêcher que l’hydratation ne s’échappe trop. Les cheveux qui ont une porosité moyenne tiennent mieux aux agressions chimiques. Des cures de protéines ponctuelles sont conseillées pour fortifier ce type de cheveux.

3) Les cheveux très poreux

Un cheveu qui a une forte porosité absorbe et retient l’hydratation soit 50% de son poids. Cependant, il relâche aussi vite l’hydratation au fur et à mesure qu’il sèche. On peut appeler ça l’effet éponge : lorsque vos cheveux sont mouillés, ils sont lourds et gonflent et lorsqu’ils sèchent, ils rétrécissent. Il est donc dur de maintenir l’hydratation.

Peu importe son numéro de type et sa porosité, l’essentiel est de faire les soins avec les produits adéquats pour s’assurer une bonne santé capillaire.

 

Votre routine capillaire

Etant créatrice de produits naturels, je ne peux qu’insister sur le fait que la Nature a besoin de temps pour agir en douceur et efficacement. Le produit-miracle super agressif va avoir une réaction instantanée qui va nous satisfaire mais avec des effets secondaires néfastes ou irréversibles sur le long terme.

Nous avons besoin d’abord de laver nos cheveux, de les hydrater correctement et de les soigner quand ils en ont besoin.

C’est à ce moment que nous parlerons de routine capillaire. Comme pour une bonne santé du corps, il est important de mettre en place une bonne habitude de soins pour s’assurer de l’efficacité des produits et une saine croissance.

Routine Capillaire soins Réparateurs (TravelSize)

Voici quelques éléments clés à intégrer pour les cheveux qui soulèvent le plus de questions chez La Kaz Naturelle : les cheveux à haute ou faible porosité de type 4A ou B

  • Haute porosité :
    • Laver : shampoing doux, rhassoul (nettoyant naturel)
    • Hydrater : beurre et huiles avec un peu de gel d’aloé
    • Soigner : protéines végétales (blé, riz…) protéines animales (soie, masque-mayonnaise), produits acides (vinaigre de rinçage, eau citronnée…)

!! A éviter : les éléments chauffants (casques, sèches cheveux…)

  • Faible porosité :
    • Laver : shampoings solides doux mais clarifiants avec un soin pré-shampoing à base de synergie d’huiles végétales et essentielles sous film plastique
    • Hydrater : huiles chaudes et légères (olive, avocat, macadamia…)
    • Soigner : miel, glycérine, produits basiques (bicarbonate de soude), traitements à faire chauffer sous un casque ou sous vapeur
  • !! A éviter !! : les protéines et le froid

Dernier petit conseil pour avoir de beaux cheveux et qui fonctionne peu importe son type de cheveux : buvez beaucoup et manger sainement !

By | 2018-06-09T15:01:09+00:00 juin 9th, 2018|Cheveux, NEWS|0 Comments

Leave A Comment